24h au cœur de la Fashion Week de Paris avec Marie-Paola Bertrand-Hillion

Abaca Press vous embarque au cœur de la fashion week de Paris avec Marie-Paola Bertrand-Hillion, photographe de street-style. Abaca Press diffuse les photos de Marie-Paola depuis 2014. La jeune femme qui a commencé en 2010 en ouvrant un blog de street style se démarque par une esthétique forte et un sens du détail, un combo qui donne des clichés résolument modernes. C’est ainsi qu’elle a attiré l’attention de Jean-Michel Psaïla, directeur d’Abaca Press. La photographe est une habituée des fashion weeks, Paris, Milan, New York, Londres, Copenhague, Stockholm, et même Tbilisi en Géorgie. Marie-Paola est une photographe globe-trotter !

Retrouvons-la à Paris, au cœur de la fashion week printemps-été 2020 pour une journée marathon au rythme des défilés.

 

Première partie d’une journée marathon

Le rendez-vous est pris mercredi 25 septembre, troisième jour de fashion week parisienne. Le soleil n’est pas au rendez-vous mais notre photographe et les looks audacieux des personnalités invitées aux défilés, oui ! Marie Paola est prête, appareil photo à la main, à ne rien louper des tendances de cette saison.

La journée commence avec le défilé Mugler au Palais de Tokyo. Dans la rue se joue un véritable défilé de mode, les personnalités, blogueuses, mannequins, acteurs et actrices se succèdent devant les photographes de street style présents. Une chose est sûre, la météo pluvieuse aura permis de mettre en avant un accessoire phare de cette saison, le bob ! Marie-Paola le sait, le style se trouve dans les détails, elle enchaîne les photos des looks modernes et inventifs.

Être partout, ne rien louper!

Marie-Paola court ensuite au Grand Palais pour le défilé Maison Margiela. Les photographes sont nombreux et les lieux difficiles car il y a deux entrées possibles. Il est donc compliqué d’être partout et de ne rien louper !

Pour chaque défilé la photographe reste environ 2h sur place. Une fois les arrivées terminées, elle attend que le défilé se termine pour faire les sorties et éventuellement pouvoir photographier des looks qu’elle aurait loupé. Marie-Paola court, se baisse, se faufile pour être bien placée parmi la foule de photographes, interpelle les personnalités afin d’avoir un regard et la photo qui fera la différence… L’épreuve est physique mais la photographe est satisfaite, les looks photographiés en valaient la peine. Les personnalités étaient nombreuses et les looks élaborés et colorés inspirants.

Des confidences et un constat

Les derniers invités partis, nous filons direction Bastille. C’est l’heure d’une pause déjeuner bien méritée. La photographe profite de cette pause pour nous faire quelques confidences. Elle nous parle de son amour pour la mode et la photographie, du plaisir de participer aux fashion weeks, mais aussi de la difficulté du milieu dans lequel elle évolue.

Marie-Paola est photographe professionnelle depuis 2013, aujourd’hui elle fait le choix de plus sélectionner les défilés qu’elle couvre. Elle nous explique que sur les défilés importants la concurrence est rude (et pas toujours fair-play), les photographes sont nombreux et il est compliqué de faire la différence. Au final tout le monde se retrouve avec les mêmes photos ! Même si elle continue bien sûr à se rendre sur certains gros défilés, Marie-Paola aime aussi couvrir des plus petits défilés où les personnalités internationales ne se rendent pas forcément. C’est l’occasion pour elle de retrouver des blogueuses et actrices françaises et de faire des photos différentes qu’elle sera la seule à proposer à la presse.

L’heure de la pause est terminée, il est temps d’enchainer avec le défilé Dries Van Noten à L’Opéra Bastille. La photographe arrive à l’avance comme à son habitude, tous les photographes de street style attendent devant l’entrée mais les looks intéressants sont peu nombreux. C’est la déception, les invités arborent un style sobre qui n’inspire pas notre photographe. Elle décide alors de filer au défilé Guy Laroche au Pavillon Vendôme. Son choix est payant ! Les célébrités sont au rendez-vous et les looks élaborés très inspirants. Nous avons également la chance de croiser Eva Longoria qui, souriante et vêtue d’une magnifique robe fourreau noire, prend la pause longuement devant de nombreux photographes.

Clap de fin… enfin presque!

Le défilé Rochas est à 17h mais Marie-Paola préfère miser sur un plus petit défilé, celui de Christophe Guillarmé où plusieurs actrices françaises sont attendues. Elle a d’ailleurs rendez-vous avec l’actrice star de la série Plus Belle la Vie, Léa François. L’actrice enceinte de son premier enfant resplendit et pose avec plaisir devant l’objectif de Marie-Paola. Elle retrouve aussi la belle Éléonore Sarrazin également actrice de la série. Marie-Paola est ravie de ces photos de street style qu’elle sera la seule à proposer aux magazines. C’est ainsi que la journée s’achève… il est 19h et la journée a été intense et productive !

Marie-Paola a traversé tout Paris pour couvrir au total cinq défilés. Malgré la météo instable, la photographe est très contente des photos prises aujourd’hui. La journée n’est pourtant pas terminée pour la photographe qui doit encore trier ses photos, les retoucher et les envoyer aux équipes d’Abaca Press afin qu’elles soient mises en ligne et diffusées au sein des rédactions des magazines…

Si vous souhaitez retrouver Marie Paola, rendez-vous sur son site mpbh.fr

Retrouvez également toutes ses photos street style sur le site d’Abaca Press https://abacapress.com/

logo abaca vecto

Login ou mot de passe incorrect...

Mot de passe ou identifiant invalides, veuillez réessayer ou demander un nouveau mot de passe

Login ou mot de passe incorrect...

Mot de passe ou identifiant invalides, veuillez réessayer ou demander un nouveau mot de passe