fbpx
Agence de photographie Corporate

Une expérience reconnue en production d’images dans les domaines les plus exigeants. Des photographes présents dans les plus grandes villes françaises et internationales. Une équipe 100% dédiée à la valorisation de vos projets !

17 rue Louise Michel
92300 Levallois-Perret

Fl Pi

L’importance de la retouche dans la photographie d’architecture

L’importance de la retouche dans la photographie d’architecture

L’agence de photographie Abaca Corporate compte parmi ses spécialités la photographie d’architecture. Un domaine qui demande rigueur et précision afin de s’assurer un rendu qualitatif.

Lorsque l’on voit des photos d’architecture on pense au travail du photographe et à l’étape de la prise de vues. Un shooting photo réussi ne s’arrête pourtant pas là. La photo finale ne peut exister sans l’étape de la post production : le développement des fichiers bruts créés par le photographe et la retouche locale sur chacune des photos. Une étape souvent peu valorisée et pourtant essentielle.

Rencontre avec Bastien en charge du pôle retouche photo chez Abaca Corporate.

 

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste le travail de post-production ?

 

Les étapes de la post-production sont multiples et le travail conséquent même pour les reportages qui nécessitent moins d’intervention. On travaille toujours depuis les fichiers Raw qui sont les fichiers bruts produits par un appareil photo.

La première étape c’est le développement : réglages de la balance des blancs, l’exposition, la netteté, la réduction de bruit et la correction des perspectives. Il faut bien doser les couleurs aussi, par exemple trop de bleu fait souvent penser à une balance des blancs mal faite.

La seconde étape c’est ensuite la retouche photo locale dans Photoshop. Pour qu’une photo d’architecture soit aboutie et propre nous retirons les détails disgracieux qui peuvent être présents dans l’image.

Les photos d’architecture sont des images souvent graphiques, le cadrage est important, elles doivent être bien construites et chaque détail compte. Par exemple, pour une photo de façade, des poteaux peuvent être retirés car ils ne seront pas très harmonieux.

L’ensemble de ce travail est essentiel, il s’agit de sublimer l’image mais sans créer une photo qui serait fausse. Il ne s’agit pas de mentir au client qui verra ensuite la photo. Il est important de respecter le lieu qui est photographié, de le sublimer et le montrer sous son meilleur jour, tout en respectant la réalité. Certaines retouches peuvent être vraiment complexes, par exemple quand il faut retirer des voitures garées devant une façade car il n’a pas été possible de les faire déplacer le jour du shooting photo !

Quel problème faut-il corriger le plus fréquemment sur des photos d’architecture ?

 

Les deux corrections les plus fréquentes sur une photo d’architecture sont de redresser les perspectives et rectifier l’exposition à la lumière. Bien souvent nous devons corriger l’exposition localement (équilibrer la lumière entre une fenêtre et le reste de la pièce par exemple) en faisant des montages. Lorsqu’une photo comprend plusieurs sources de lumières de différentes intensités, le photographe fait la même photo avec plusieurs expositions. Lors de l’étape de post production nous pouvons alors assembler ces différents fichiers pour avoir l’ensemble de la photo parfaitement exposée à la lumière.

La photographie demande de la technicité. Par la lumière, les perspectives et le cadrage de la photo on va amener l’œil à se fixer sur un point. Notre travail est de diriger le regard.

Le plus important est de bien reconnaître les endroits où justement il faut faire ressortir les espaces, les objets, et atténuer les autres espaces moins importants pour diriger le regard.

Pourquoi la retouche photo est importante ? Que permet-elle ?

 

La retouche photo est aujourd’hui une étape essentielle pour obtenir une photo aboutie. L’avènement de la photo numérique a rendu la retouche photo incontournable. La photographie d’architecture demande beaucoup de rigueur et de maitrise technique à la prise de vues mais aussi ensuite lors du travail de retouche. Avoir un rendu naturel qui magnifie mais ne dénature pas le lieu demande un savoir-faire.

La retouche photo et le développement des fichiers bruts représentent 50% du travail. Les boitiers sont certes performants, mais restent limités, pour rendre une image impactante et ajouter ce petit « waw » en plus il faut le travail de la retouche.

Abaca Corporate compte parmi ses spécialités la photographie d’architecture et collabore depuis 2012 avec le groupe Accor Hotels.

L’agence a su construire un réseau français et international de photographes spécialisés dans l’architecture afin de répondre efficacement aux problématiques de la communication hôtelière.

Vous aussi, faites appel aux équipes d’Abaca Corporate et offrez un nouveau regard sur vos établissements, qui reflète toute la magie et l’authenticité des lieux.

 

https://abacapress.com/